Le ronron est-il un euphorisant ?

Au coin du feu, sous la couette, on se le passe en boucle, et on finit par avoir le même sourire mystérieux que les chats et les Jocondes…

Bizounours pur aux drums…

Bizounours purrrrrrrrrrrrr

Publicités

8 réflexions sur “Le ronron est-il un euphorisant ?

  1. Génial la boîte à ronron… J’avais deviné que c’était ce son là que tu voulais nous faire entendre… Le Gempounet est passé par là ?
    Et c’est vrai. Sans me prendre pour Mona Lisa, je me suis surprise à sourire béatement devant mon écran… C’est malin !

    • non, j’ai fait ça toute seule, une fois trouvé l’hébergeur ! tu vois un peu, j’enregistre tous les chats ronronneurs (ils le sont pas tous), et je fais une heure d’écoute, pour les moments de stress… et on finira bien par savoir le faire ! j’ai connu quelqu’un, très bien, qui savait ronronner, c’était délicieux…

  2. Le quelqu’un de très bien qui savait ronronner s’est reconnu !
    Merci pour ce blog très touchant. Pénétrer dans la vie de Soeur Sylvie par le biais des chats tombait sous le sens. Il fallait le faire, tu l’as fait. Merci.
    Dès, lors, je suis quotidiennement les aventures de Zozéfine. Un vrai plaisir.

    • oh, que c’est bon de te retrouver parmi la tribu ! je t’imagine avec chalia ronronner en duo… mais j’ai beau en avoir beaucoup, des ronronneurs, et prendre des leçons particulières avec bizounours pur sur les genoux, j’en suis encore incapable. tu restes mon seul ronronneur humain ! et donc exceptionnel.

    • comment ça ? c’est pas possible. si tu peux écouter la radio avec l’ordi, tu dois pouvoir entendre bizounours pur dans ses oeuvres.

Les commentaires sont fermés.