Lettre d’une amie, Ana, à ses amis…

Bon, je sais, c’est un peu bizarre de mettre en texte une lettre qu’a envoyée une amie, Ana, à ses contacts amis. Mais cette lettre adorable décrit très bien, tout comme le texte de Gavroche, ma situation. Ana a fait partie des gens, peu nombreux, mais précieux, qui ont aidé à mon installation ici, et à ma survie. Qu’elle en soit remerciée ici, et maintenant, et toujours.

Et voilà sa lettre :

LES CHATS DE SYROS…. !   à faire suivre sans modération aux personnes amoureuses des félins

https://chatsdesyros.wordpress.com/

une amie, qui vit en Grèce a créé un blog  qu’elle a nommé LES CHATS DE SYROS, c’est dans les Cyclades….

Quittant d’abord Genève, puis ensuite le Valais, guidée par Cupidon, elle partit s’installer dans l’île de Syros ( est ce là que vivent les Syrènes  ? ) il y a maintenant une petite dizaine d’années.

Emmenant dans ses bagages 3 chats nourris à la souris de montagne, à la crème d’alpage et beaucoup d’amour, elle s’est très vite trouvée investie dans le sauvetage, la protection, le « parrainage »  de tous les chats errants, faméliques, en demande de nourriture et de caresse.

Il y a ceux qu’elle croise sur son chemin, ceux qui viennent sonner à sa porte et ceux qu’elle récupère dans les poubelles…( oui c’est comme ça qu’on s’en débarrasse ! )…

et tout ce petit peuple félin grandit tel un organisme à extension progressive, certaine et incontrôlable

Elle nourrit, soigne, stérilise pour tenter de freiner l’extension du troupeau et se trouve en ce moment entourée d’une tribu d’environ 100 individus ! + une chienne qui l’aide parfois étonnamment dans sa tâche …

L’entreprise de soins de la « race » féline syriote , à visage très diversifié, demande de grands moyens financiers, en plus de l’attention et de la tendresse…

C’est pourquoi elle vient de créer ce blog, que vous pouvez découvrir par simple curiosité et même, si vous le souhaitez,  participer au « parrainage/marrainage », si vous devenez sensibles à sa folle entreprise et que vous aimez ces mystérieux et délicieux compagnons que sont les chats.

Si vous considérez ce message comme totalement inapproprié et que vous êtes un(e) irréductible amoureux des canidés uniquement, ou des oies ? des blaireaux ?

d’une vie sans présence animale…?

alors veuillez m’excuser de vous avoir dérangé….

d’un petit ronron du soir je vous salue et m’en vais rejoindre ma corbeille nocturne,

il me faut partir à la chasse au petit matin ou…dès potron-minet pourrait-on dire en cette occasion…

 

mi a(n)a ou 

 
 
Publicités

2 réflexions sur “Lettre d’une amie, Ana, à ses amis…

  1. Dommage qu’on ne voit pas mieux son joli minois sur la photo, à l’amianaou…
    La rousseur et la douceur sont deux mots qui vont très bien ensemble.

Les commentaires sont fermés.