Les chats parfois se rangent par couleurs.

Je sais, ça semble idiot. C’est une juste une probabilité, avec tant de chats.  Mais parfois, on se demande, quand même, s’il n’y aurait pas une petite coquetterie là-derrière. Mais je vous laisse juger (ou rêver) :

Les nuances de gris et blanc…

Bouquet de gris

Bouquet de gris

Bouquet de gris, les mêmes mais on voit les petites moustaches sous les moustaches.

Bouquet de gris, les mêmes mais on voit les petites moustaches sous les moustaches.

Et ils ne sont pas de la même « famille proche » (parents, enfants), même si c’est évident qu’ils sont aux moins cousins à la 1ère ou 2ème génération.

Les tout gris.

Les tout gris.

Florette et François, à nouveau sans lien de famille proche, et de différentes générations.

Maintenant, le rangement par noir et blanc :

Noir et blanc, mais distance distance

Noir et blanc, mais distance distance

Zule à gauche, fils de Cybèle, chatte à moitié siamois, et Kéti à droite, trouvée sur la route avec sa soeur Mélissa et son frère Teddy.

De plus de blanc à plus de noir.

De plus de blanc à plus de noir.

Bon, là c’est un peu de la « triche », ils sont frère et soeurs. Encore que les avoir les trois ensemble est rarissime : Kéti, Mélissa et Teddy.

Black and white en file indienne

Black and white en file indienne

Là, moins de triche: en haut Fifi, de Poseidonia, Zule, d’ici, Teddy et Mélissa, trouvés sur la route. Coincée au chaud sous les trois derniers, Emilie, arrivée bébé un jour, à travers champ. Combinaison rare !!

Maintenant, rangement par roux, et roux et blancs :

Rousseur avec plus ou moins de blancheur

Rousseur avec plus ou moins de blancheur

Le petit rouquin et blanc du milieu est le plus blanc, à gauche un rouquin au ventre blanc, à droite Gingembre, qui lui est tout roux. Les trois sont poil ras.

Angoras roux et blancs, la nuit.

Angoras roux et blancs, la nuit.

Encore plus rigolo, car vraiment aucun lien familial possible, en haut mon cher et disparu récemment Saint-Suaire, de Poseidonia, en bas à gauche un BBB local, et en bas à doite Bizule, de Poseidonia aussi, mais 2 ou 3 générations plus jeune que Saint-Suaire. Les trois sont angoras, et roux et blanc.

Et pour finir, un bouquet de tout roux angoras, Loulou en haut, Olympe en bas, à nouveau ni du même lieu ni de la même famille…

Angoras, tout roux...

Angoras, tout roux…

Mon rêve, maintenant, c’est de voir dormir ensemble (mais là, très forte improbabilité) Zoé, Pas-encore-de-nom et une petite très sauvage dont je n’ai malheureusement jamais réussi à tirer le portrait, une de ces chattes harets sauvages hyper sauvages qu’il suffit de regarder pour qu’elles s’enfuient (et tintin pour la stérilisation !) :

Zoé

Zoé

avec

Pas-encore-de-nom

Pas-encore-de-nom

Mais je me retourne, voir un peu mon monde autour, et que vois-je à l’instant, et qui n’est déjà pas mal ? Ceci :

Zoé et Pissette

Zoé et Pissette

Publicités

9 réflexions sur “Les chats parfois se rangent par couleurs.

  1. Ca me rappelle une anecdote qui m’avait fait bien rire. Ca se passait lors du tournage du film La planète des singes, version 1968 avec Charlton Heston dans le rôle pricipal. Il paraît que pendant les pauses du tournage, les acteurs déguisés en singes avaient tendance à passer leur temps avec ceux déguisés avec la même espèce : les gorilles avec les gorilles, les orang-outans avec les orang-outans et les chimpanzés avec les chimpanzés !
    A partir de là, il n’y a pas de raison de pas penser les chat prennent la pause par couleur, rien que pour le plaisir de l’objectif !
    Bisous à toute la tribu.

    • c’est génial, vraiment, j’adore cette idée ! même si je la trouve un peu déprimante aussi… merci mon flip pour cet éclat de rire ! bises en route, mais ça va prendre du temps !!!

  2. Cette histoire m’en rappelle une autre, d’acteurs du « Longest Day », racontée par Gilles Perault dans « Les Gens d’Ici »… La population locale de Sainte-Mère Eglise et de Sainte-Marie du Mont a été recrutée comme figurants dans le film… Bizarrement, ceux qui portaient le costume allemand se tabassaient facilement avec ceux qui portaient le costume des paras amerlocains ou des résistants locaux ;o))…
    Sinon très zolies photos… et c’est vrai que j’ai des potes qui ont des chats noir et blanc, 3 je crois… qui dorment toujours ensemble, alors que les autres, d’une autre couleur, sont quelque peu « ostracisés » (mais les noir et blanc sont de la même famille).

    • ouais, décidément, c’est à la fois drôle (et on rit franchement) et pas drôle (et ça se transforme en rire jaune…).

      une fois adultes, les chats ne semblent plus tellement avoir conscience des liens familiaux. mais j’ai de très jolis contre-exemples, par exemple Zozéfine et Zoulimama : à passé 14 ans, Zouli, mère de Zoze, lui foutait encore des trempes maternelles et le nettoyait très consciencieusement. et Zoze, deux fois plus gros qu’elle, était tout obéissant et soumis à sa petite mais impérieuse maman !!! cf cette petite vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xhbtzy_zouli-et-zouze_animals

  3. Zoze fait bien le double de sa mère… et c’est la première fois que je vois une mère soigner encore son « petit » gros et grand… Nous, avec Billie, on gardait un petit de chaque portée. A la fin, on a gardé le dernier petit… mais il y avait de la bagarre car il essayait de « sauter » sa mère… Et elle ne voulait absolument pas.

    • ils étaient stérilisés ?
      à part ça, il aurait pas fallu que zoze essaie de sauter zouli, elle l’aurait pulvérisé !! et c’est clair que depuis la mort de sa mère, mon pauvre zoze se sent bien seul au monde…plus personne pour l’appeler « mon petit » et lui nettroyer le museau, et dormir avec lui. ça, je dois dire que c’est triste.

  4. Salut Zoz !

    Beau blog ! Merci à Ipo de me l’avoir fait découvrir ;-))

    Pour les affinités par couleur, j’ai lu que c’est une question… d’odeur !
    Les robes ont des senteurs différentes selon leur couleur et les chats s’y retrouveraient
    Jolie palette en tous cas

    Bonne journée
    Lili-Vanille

    • salut lili-vanille, chouette de te lire. et très très intéressante information ! c’est très possible, oui. en tout cas c’est clair que les chats déjà pour nous ont des odeurs différentes, alors on peut bien imaginer que c’est une manière pour eux de se reconnaître. et de s’assembler. quand un chat nouveau arrive, et prend sa place dans la maison (alors que certains restent prudemment loin de moi), tous les autres, et ça fait du monde, passent vers lui pour le sentir, et alithia fait de même. d’ailleurs, elle a tendance à courser les chats qui ne font pas partie de la tribu. sans méchanceté,, mais pas de doute, elle fait la différence entre chats connus (même chats du dehors) et chats inconnus. une chose est claire aussi : les chats ont des sympathies, des amis, et des détestations durables, que depuis ma planète Homme je n’arrive pas à comprendre.

Les commentaires sont fermés.