Eresus kollari ou niger ou (etc.) et Copain d’ici, des images…

ENCORE des images. Une araignée, oui, mais spectaculaire. Et un chaton, oui, là aussi spectaculaire(ment mieux)… Et, en bonus, un monstre dont je ne connais pas encore le nom.04-P1360083

Eh oui, ça existe ! C’est un mec. La femelle est moins sublime, et beaucoup plus rare à voir. Elle est beaucoup plus grosse, l’abdomen est noir, avec des poils blancs. La documentation situe l’eresus dans plus ou moins tous les pays méditerranéens, mais j’ai vu un mâle en Valais, à 1650 mètres d’altitude !

05-P1360079 06-P1360082

Et attention, chaque petite tache noire est entourée par un fin liseré blanc. TRES chicosse, l’eresus mâle !

07-P1360080

Maintenant, le monstre. Tellement grande, grosse, farouche, dans sa belle toile tubulaire en fils bien bien serrés. Excellent sujet d’angoisse pour une arachnophobe comme moi.

08-P1360144

Plus glamour, le Copain d’ici, du pire au nettement mieux.

08-P1360391 09-P1360402 10-P1360419 11-P1360432

Et ce matin :

12-P1360450

En fait, son oeil valide est déjà vert-jaune. Une dose de Sinulox, mais j’ai arrêté le Tobrex. Je verrai bien plus tard dans la journée si l’infection repart – ce qui me semble peu probable. L’oeil gauche est vraiment perdu, mais il se dégonflera probablement. Un rouquin borgne. Mais par rapport à l’autre jour, il a repris vie, et me « cherche » : dès que je sors et qu’il est dans les parages, il court vers moi, avec sa petite queue de bébé toute droite.

Et rien ne vaut une bonne tétée, le museau fourré dans le ventre chaud et doux de maman :

13-P1360437

PS : je suis passée chez mes vétos, pour prendre des seringues de cortisone (pour les infections très douloureuses de la bouche, et éventuellement si besoin est pour Riri – qui a mal à son oreille opérée…) et des comprimés de Baytril. J’en ai profité pour parler du chaton à Ghiorgos. Lui me conseille de continuer encore 5 jours avec tout, Synulox ET Tobrex. Pauvre Copain d’ici, il déteste vraiment le gel dans les yeux. Pour que celui-ci soit à la température « ambiante », je me balade avec le petit tube dans le soustinge, et dès que je le vois inoccupé (à jouer, à téter, à dormir) hop, un peu dans chaque oeil.

 

NB : l’eresus en Valais, CQFD (et encore, eux ne la signalent pas aussi haut) : http://mobile.lenouvelliste.ch/fr/a-la-une/l-araignee-eresus-kollari-colonise-le-valais-490-1038917

Publicités

8 réflexions sur “Eresus kollari ou niger ou (etc.) et Copain d’ici, des images…

  1. Oh, le petit Copain de Syros (ça fait un peu « copain de beuverie » si tant est que Syros peut s’entendre comme Cirrhose)… j’espère que sa borgnitude ne le gênera pas trop. Il est tout mignon… et toi toute mignonne de guetter ses faits et gestes pour arranger l’état de son oeil ;o)
    Quant à cette araignée, splendide ! Ca m’a rappelé le Mickey en peluche (velours) que j’avais, gosse, avec sa culotte rouge et les 4 boutons jaunes qu’il avait sur le ventre ;o))

    • oui oui, en langue courante, elle s’appelle araignée coccinelle, mais je trouve que eresus mickeytus, ça serait beaucoup plus marrant ! c’est zinzin, hein ? et j’ai pas tripoté la couleur avec picasa, c’est « vraiment » comme ça !! et comme c’est rouge pétard, tu peux pas la louper. par contre je pense que c’est pour ça qu’on voit rarement la femelle : noire avec des poils blancs ça saute pas aux yeux. c’est de la grande famille des mygales, tout de même. bon, ici, on s’étonne pas trop, mais en Valais à 1650m, c’est beaucoup plus étonnant.

      non, les -s- en grec, c’est vraiment toujours des -ssss-. chrousa, mon bled, c’est chroussssa. donc syrossss, c’est pas vraiment cirrhoze (et sûrement moins que la suède) ! le copain d’ici est en train de dormir tout seul sur la terrasse. je lui ai fait ses soins (ça devient très difficile de lui mettre son gel dans les yeux), il a tété, et après cette folle activité, il s’est endormi, plouf, comme ça. comme un chaton quoi.

  2. Il y a une dizaine de jours, soit dans le garage, soit au jardin, j’ai été mordu par une bestiole, vraisemblablement une araignée, en bas du dos. Plusieurs points rouges qui formaient comme une plaque rougie. C’était un peu chaud au toucher. J’ai désinfecté pendant quelques jours avec du Septivon. C’est en bonne voie de guérison. Mais je ne suis pas devenu arachnophobe pour autant !

    • tu sais, c’est extrêmement peu probable que ce soit une araignée (en plus pour faire une morsure sur une surface comme le dos, c’est forcément une araignée qui a les chélicères qui se plantent en avant, ça diminue encore les possibilités) surtout quand on pense à tous les insectes qui piquent et mordent par ailleurs : les fourmis, par exemple, qui peuvent faire de sacrées piqûres dans le genre, les punaises, les puces, sans parler des multiples trucs volants genre toutes les guêpes…je te fais un scénario : tu es dans ton jardin, tu frôles une branche où il y a des fourmis, l’une d’elle tombe dans ta chemise, fourmi rouge et t’es bon pour la plaque rouge. moi, j’aurais fait ce que je fais pour les piqûres de guêpes, abeilles, etc., c’est souverain, et immédiatement efficace : tu coupes un oignon ou un poireau et tu frottes avec le jus. et ici, on trouve dans les pharmacies des petites rollers à l’ammoniac pur, ça marche super aussi.

  3. pas grand chose à voir… mais je trouve que cette vidéo te va bien, tout comme à Alythia ;o))

    • oh, le mygale est tellement pictural et petit que même moi qui suis très phobe, j’ai pas peur. bon, j’y prendrais pas dans la main. mais c’est vraiment pas grand. la femelle par contre est plus grande, elle fait beaucoup plus grosse mygale assoiffée de sang, glaaaaaaaaaaaaaaa. hier je me suis pris une toile d’épeire anguleuse en pleine poire, j’ai senti l’araignée faire gnap dans mon cou, ben j’ai pas hurlé, je me suis pas roulée par terre en m’agitant dans tous les sens, et je me suis pas évanouie. super fière. et une fois la bête au sol, je l’ai pas tuée d’une semelle rageuse et vengeresse. tu verras aujourd’hui le copain d’ici, c’est vraiment une pub vivante pour synulox et tobrex !!

Les commentaires sont fermés.