Spicichoses diverses et très variées.

L’association « Les chats de Syros » a été créée par les amis Gavroche et AlainBu, depuis la France. Un bon moyen de m’aider est d’y adhérer et de la répandre, telle une bonne nouvelle, autour de vous. Vous trouverez l’adresse en page de garde du blog.

Et à nouveau, plein de photos, donc pardon pour les connexions lentes !

Juillet. C’est beau mois d’été, le vrai, le délicieux. Et Arméos, en fin de journée, c’est le Paradis.

38-P1370352

Le soleil qui se couche se lève pour d’autres. Cette pensée est agréable. Et quand il s’engouffre derrière la Terre (je reste résolument géocentriste du point de vue phénoménologique…), c’est le moment où on réalise à quel point c’est un monstre.

6-P1370364

5-P1370361

Pour assister au spectacle, je dois foncer ici, à la maison, pour donner à manger aux chats. J’ai toujours un peu honte pour ceux de dehors, car, pour arriver à temps afin de jouir ET de la baignade ET du coucher du soleil, leurs écuelles posées à l’extérieur sont encore au soleil, et le sol encore bien brûlant.

7-P1370368

Comme hier j’ai hésité, nourri les chats un peu « tard », je suis arrivée à la plage vers 20h. Donc un peu tard pour successivement nager et regarder l’iliovassilema. J’ai donc réalisé un fantasme très ancien (ben oui, je ne l’avais jamais fait avant !) : avec masque, tuba et palmes, je suis restée dans l’eau pendant une bonne heure (glagla à la fin tout de même), et c’est comme une grosse baleine paresseuse que j’ai joui du couchant, le masque à moitié plongé, en haut, la beauté lumineuse et rouge du soleil, en bas le bleu profond des eaux et des algues, à juste remuer doucement les palmes, à « goger » jouissivement dans cette mer enfin chaude. Dans le silence qui s’installait.

Le mystère de la touffe d’herbes, suite.

Si on pouvait m’expliquer pourquoi ! Pourquoi non seulement la touffe d’herbes est massacrée par les chats, mais pourquoi ils semblent également nettoyer la terre autour.

10-P1370438

Houdini (le chat-fils d’Alithia) ce matin, avec la touffe :

08-P1370432

Repos du guerrier herbicide :

09-P1370435

Le Bibu va bien, il a fait copain avec les chatons revenus de leur ordalie (tous et en bon état) et ne cherche pas particulièrement à se faire adopter (alors que certains chats et chatons vous font parfois une danse de séduction absolument irrésistible !)

29-P1370401 30-P1370397

Avec sa mère (que je n’arrive toujours pas à attraper). Mais c’est la période de début de sevrage, un moment ambigu, les mères sont encore parfois tendres, léchantes et caressantes, et soudain envoient de grands coups de pattes, miaulent et se fâchent. Les chatons sont un peu affolés, paumés. C’est la période où ils vont devoir apprendre à se débrouiller seuls.

17-P1370376

Bibu et P’tit Nouveau, roupillant ensemble. C’est un peu le mariage de la carpe et du lapin. Et P’tit Nouveau continue à me regarder avec horreur, les pupilles dilatées, et s’enfuir tout tordu et boitillant dès que je m’approche.  C’est assez rare qu’un chat que j’ai soigné, guéri, sauvé se montre aussi méfiant ensuite. Mais c’est bien, pour moi c’est signe de bonne santé et d’autonomie, ça m’arrange (je me fous d’une hypothétique « reconnaissance »).

36-P1370348

Justement, en cette période de sevrage, ici (pris à travers l’épaisse moustiquaire – sinon, impossible à photographier, la petite bande est trop sauvage), les chatons post ordalie, et leur mère. Elle se laisse un peu téter, elle les nettoie :

01-P1370423

Et puis soudain, se fout en pétard, et part… Les petits la suivent, « Manmannnnn… », mais elle est déjà loin.

02-P1370425

Gingembre fait le malin. Chat et kalamia. Des rayures et un chat.

25-P1370390 21-P1370384

22-P1370385

Et Nénette se balade aussi par là-haut :

28-P1370395

27-P1370393

Riri Monmariri, quelques mois après son opération. Une piqure de cortisone a eu raison durablement de sa sinusite chronique qui lui a valu 5 mois inefficaces d’antibiotiques à doses mammouth… Et sa tumeur n’est pas réapparue. Mais il se gratte les oreilles, va falloir une petite visite chez le doc’toubib !

1-P1370343

Petite sieste…

31-P1370403

Et pour finir, la jolie vigne que je vois depuis la salle de bains dont on voit la fenêtre en arrière. Cette année, mon proprio va avoir beaucoup de raisins, qu’il transformera en une piquette dont il est très fier, car c’est SA piquette ! Imbuvable pour un palais comme le mien, déformé par les nectars français, mais absolument sans additif, et sans -cide d’aucune sorte. On voit, à gauche de la fenêtre, la presse à raisin, et encore plus à gauche le bassin dans lequel le pressage des grains se fait. La plupart des gens ici qui ont du vin le font de cette manière.

34-P1370419

Advertisements

6 réflexions sur “Spicichoses diverses et très variées.

  1. (Il faudrait remercier l’ami Gemp également pour son aide pour l’asso et le blog)
    ah je vois que ton raisin n’est pas plus mûr que le mien ;-))
    Et tiens, j’ai failli prendre ton Houdini pour ma Wackatt !

    • j’ai pas oublié gemp, jamais je l’oublie, je l’ai déjà cité comme un ami, aide, bienfaiteur de l’humanité et des chats, mais je dois avouer ignorer la part qu’il avait prise dans la création de l’association que j’annonçais en haut du texte. donc je rends à caesar-gemp ce qui lui appartient, avec mes remerciements !

      si je comprends bien, ton laïka = mon vincent, et ta wackatt = mon houdini !!! zarbi, non ? mais c’est vrai qu’à force d’en voir, on se rend compte que même les chats de gouttière ont des « types » assez réguliers.

  2. Ravie d’avoir de bonnes nouvelles de la famille chats…
    Tu as bien de la chance d’avoir de tels couchers de soleil… bon ceci étant dit, je pourrais aller voir le coucher du soleil sur une des plages en bas du chemin côtier mais l’eau est froide (18/19°) et puis depuis hier, nous sommes envahis d' »étrangers » (plaques d’immatriculation 92 aaaargh, des potes à Sarko et 06 aaaaargh, des potes à Estrosi). Ca va devenir difficile de trouver une plage sympa sans tourisssses…
    Alors tu as vraiment, vraiment bien de la chance. ;o) en dépit de l’environnement politique, de la misère animale et de tout le reste.

    • oui. tu remarques, j’angoisse comme une bête pour ces histoires de fric que je n’arrive pas à résoudre, mais je me plains pas de mon sort. bon, c’est un peu cruel de vous faire envie… mais pas oublier qu’à un certain niveau, le fait que je sois ici, je l’ai payé et je le paie (et pas seulement financièrement) TRES cher. mais je dois dire que l’heure passée hier entre 2 eaux à regarder le soleil se coucher, ça m’a fait un bien mental immense. l’eau était chaude, j’étais dans le ventre de ma mère, à juste un tout petit peu bouger les palmes et les mains, et je faisais l’hippopotame réjoui, ou l’otarie facétieuse.

      quelle horreur, l’eau à 18°… avec des grosses vagues en plus (ah, regarder avec le masque par en-dessous la surface calme de la mer. les lumières, les couleurs). bon, au moins tu as un bon air marin revigorant et iodé. mais ça pousse pas à la baignade pour autant…

  3. De grosses vagues ? Tu rêves, on est dans l’estuaire… des petites quand un porte-container rempli de produits chinois arrive au port mais wallou. Faut aller plus loin, vers Saint-Marc, la plage de M. Hulot… noire de monde en été …
    Quant au vent marin, là a plus un souffle de vent et jusqu’à hier, on avait une espèce de vent du Sud très chaud ou d’Est avant, chaud aussi…
    En fait, l’eau est maintenant à 20° et est devenue très rafraîchissante. Marée haute après 16h… et grandes marées à venir : plus d’espace à marée haute, du coup, il y a moins de gens ;o)). Ils vont vers La Baule où la plage est vaste.

    • mine de rien, les rouleaux manquent un peu ici. les grosses claques, les plongeons de dauphin… mais par contre l’eau est vraiment plus chaude, et le sera jusqu’au début de l’hiver, plus exactement des premières pluies.
      tu vois le port d’où tu es ? c’est beau les ports, sacrée ambiance.

Les commentaires sont fermés.