Une araignée : l’argiope lobée. Et divers.

Ah, la belle argiope lobée. Des photos de cette année, mais surtout des photos d’il y a 2 ans. Gros mystère : cycles biologiques, conditions climatiques annuelles, pollution, prédation, manque/abondance de proies ? Certaines années, et particulièrement il y a 2 ans, l’entomologiste amatrice que je suis était aux anges. Des araignées et divers arachnides et myriapodes en pagaille, des papillons fabuleux, et surtout leurs chenilles incroyables, des coléoptères râleurs et crieurs (polyphylla fullo), des milliers de cigales, bref, de quoi passer sa journée sur les forums pour faire de la détermination. J’ai même payé de ma personne en me faisant piquer deux fois par le scorpion local (mesobuthus gibbosus). Et une fois par le gros frelon local (orientalis), pas agressif heureusement, parce que vu la douleur et l’oedème interminable… L’an passé, le désert, rien, sinistre, juste quelques cigales arthritiques. Cette année, un peu mieux. Mais tout de même très insatisfaisant. Je n’ai trouvé qu’une argiope lobée dans le champ du dessous, que je couve comme une mère poule. C’est une très très belle araignée, qui tisse une toile particulière.

Celle de cette année :

2-P1370456

Une de celles d’il y a 2 ans (ou plus: c’est vraiment l’an passé que je n’en ai pas vu du tout). Elle est beaucoup plus « lobée » en somme, on dirait une feuille de chêne ! On remarque en bas à droite de la toile ce fil épais en zigzag, qui est à ma connaissance caractéristique de la toile de l’argiope.

11-IMG_2159

Des détails. Les pattes rayées et les rayures de l’abdomen sont bien élégantes !

03-Copy of P1250793

06-Copy of P1250787

A nouveau celle de cette année, nettement moins colorée.

03-P1370426

05-P1250787

07-P1370431

Beau camouflage ! C’est celle de cette année. D’ailleurs, je l’ai trouvée en cassant sa toile faute de l’avoir vue.

06-P1370430

05-P1370429

Une ado argiope, dont la toile ne présente pas encore (?) ce zigzag en fil épais.

07-P1250502

L’ado feuille de chêne, non ?

08-P1250471

09-P1250376 10-P1250373

Et là, une vraiment toute jeune argiope, juste devant la maison, tellement il y en avait !

01-P1250804

Une photo loupée, floue, mais qui donne une idée de la taille, mes doigts sur le même plan que l’araignée. Belle bête alors. Cette année, l’argiope est un peu plus petite.

02-P1250794

Pour changer d’objet, une minuscule mante religieuse céladon, prise grâce aux bonnettes d’approche de l’ami Randal :

32-P1370411

33-P1370414

Une toile extrêmement complexe, très architecturée, avec les fils de tension verticaux, des fils de tension horizontaux, et la toile est quadrillée de manière très très dense. L’araignée est envahissante (il y en a des centaines, absolument partout sur les buissons environnants), mais elle fait des oeuvres d’art ! La bête elle-même est difficile à photographier : non seulement elle est très petite, malgré l’immensité de sa toile, mais également très farouche, et fuit au moindre mouvement de ma part (à ma connaissance, c’est une cyrtophora citricola).

11-P1370441

La photo n’est pas terrible, mais je n’ai pas eu tellement de choix d’angle pour avoir ce fil de tension en entier visible, brillant. Il fait au moins 6 mètres, car il est accroché au sommet du caroubier ! Tout ça pour une toile parfaitement banale…

12-P1370444

Et toujours du côté des araignées, cette épeire anguleuse filmée pendant son zazen.

Publicités