Samba

Vous le savez peut-être, j’ai un nouveau pensionnaire.

Baptisé Samba en hommage à ma petite Calypso tant aimée, morte il y a deux ans.

Ete 2006 Calypso Calypso

Samba, encore un abandonné, par des gens du coin qui avaient cinq chats, et qui ont tout simplement déménagé… en laissant leurs animaux sur place.

Alors que ses frères et sœurs sont probablement redevenus sauvages, et peut-être tout simplement morts, Samba a eu de la chance, il avait faim, donc il s’est rapproché des humains, en l’occurrence une dame qui avait déjà un chat, mais qui, m’a t-elle dit, ne pouvait pas s’occuper en plus de celui-là.

Alors, je ne suis pas aussi foldingue que Sylvie, je n’ai donc « que » quatre chats (et trois chiens, mais je rêve aussi d’un berger blanc suisse, parce que j’en ai connu un que j’aime toujours raide dingue).

Vic

Vic

Mais me direz-vous, il faut un début à tout … Le nombre de chats, chiens, et autres éclopés est-il une cause de divorce, à votre avis ?

Samba va mieux. Enfin disons qu’il s’humanise, qu’il s’adapte à cette maison de fous. Il dort sur le lit, à côté de Milou…

Le Milou

Milou

Et il réussit à passer à côté des (gros) chiens sans se carapater comme un gaga… Hier soir, il est monté sur la table, et a partagé le repas avec nous. C’est bon signe.

Et ce matin, à l’aube, je dormais profondément. Dans mon rêve, j’ai entendu un petit enfant crier « au secourrrrrrrs » … « au secooooooooooours… » Du coup, évidemment, réveillée en sursaut, j’ai ouvert l’oeil, et là, j’ai entendu Samba qui miaulait désespérement …

« Miaooooooooooouuuuuuu »….

Il devait se sentir seul. Ou alors, les chats ont peur du noir… ? Maman s’est levée et l’a pris dans ses bras, tout ronronnant…

Donc, ça y est, Samba fait partie de la famille, et j’ai un enfant de plus. C’est grave, docteur ?

SONY DSCSamba

Publicités