Vérité – Αλήθεια : une chienne parmi les chats

Alithia.

Je suis pas « chien ». Dans ma famille, il n’y a jamais eu de chiens.  Toujours des chats. En fait, le plus souvent UN chat. The chat de la maison. Ça tient au fait qu’on vivait en ville. Mais le no chien, c’était par goût. C’est compliqué à vivre un chien. Faut jouer avec, c’est grand, c’est agité, ça demande de l’amour, de l’attention. Ça aboie, ça bave, avec sa queue ça renverse des trucs, c’est encombrant. En plus ça pue un peu, et des fois beaucoup. Le chien, c’est absolument totalement dépendant. Ça vous regarde d’un œil de martyr quand on s’occupe pas de lui. En plus, c’est l’allié objectif d’un tas de gens qu’on n’aime pas, ou dont on se méfie, ou dont on a peur : les chasseurs, les flics, les voyous. Et quand ça se nettoie le derrière, franchement, ce n’est vraiment pas gracieux. Et des fois, ça court après les chats et ça les tue. Bref, les 101 dalmatiens ou la Belle et le Clochard, ça ne m’a jamais donné envie d’avoir un chien. Lire la suite